Articles

“Si les autorités locales sont renforcées, la ville et le développement de la population suivront”, Landing Sanneh, Président du Conseil régional de Mansakonko (Gambie)

Lors de la 3ème édition du  Forum Africain des Managers territoriaux et des instituts de formation ciblant les collectivités territoriales (FAMI), le Président du Conseil régional de Mansakonko (Gambie), M. Landing Sanneh, a souligné l’importance d’investir dans le capital humain au niveau local en Afrique. Ci-dessous la  transcription de son interview vidéo enregistrée à la fin du FAMI, qui a été organisé par l’Académie Africaine des  Collectivités Territoriales (ALGA) de CGLU Afrique, du 10 au 14 juin 2019, à Ifrane (Maroc).

Comment avez-vous apprécié ces 3 jours de FAMI ?       

Le déroulement de ces trois jours a été très intéressant et, je dirai, très pertinent pour mon travail au sein du gouvernement local, compte tenu des sujets d’actualités dont nous avons discuté, comme le renouvellement des ressources régionales, le financement de la gouvernance locale et aussi le spectre du renforcement des capacités. L’aspect clé était le partage d’expériences et d’informations avec d’autres collègues. J’ai beaucoup appris de l’expérience des maires et d’autres collègues de toute l’Afrique et d’ailleurs. Je pense que c’est une grande opportunité, que je partagerai avec d’autres collègues lorsque je rentrerai chez moi.

Pourquoi est-il important d’investir dans le capital humain au niveau local en Afrique ?

Je pense qu’investir dans le capital humain est une condition préalable au développement durable, parce que vous aurons alors le personnel et les ressources nécessaires pour bâtir le développement pour nos pays et notre continent. Sans une formation rapide et un renforcement des capacités, je pense que nous ferons des allers et retours en arrière et que nous ne ferons ni avancer le programme ni maintenir les efforts que nous faisons. En somme, je pense que nous ne pouvons rien faire d’autre que conserver et renforcer nos capacités pour nous assurer de poser les bases de notre développement, de nos objectifs et de nos stratégies.

Quel est votre dernier mot ?

J’apprécie cette formation et l’opportunité qui nous est offerte par ALGA, CGLU Afrique et tous les partenaires impliqués dans ce programme. J’encourage l’organisateur à examiner dans quelle mesure nous pouvons encore développer ce genre d’activités et à voir combien d’autres activités suivront. Je pense que si les autorités locales ne sont pas renforcées, elles ne verront pas les fruits du développement national. Or c’est là que se trouve la population, à la base, et si les autorités locales renforcent suffisamment leurs capacités, le développement de la population aura lieu et sera pris au sérieux. Si les populations à la base se développent, elles se développeront aussi à l’échelle nationale.

 

 

 

 

Voyage d’études instructif d’une délégation de maires Libyens au Maroc

Du 13 au 21 Septembre 2019, une délégation de maires Libyens a effectué une voyage d’études au Maroc à l’initiative de CGLU Afrique et de l’Association Nationale des Municipalités de Libye.

La délégation conduite par le Président de l’Association, M. Hussein Khalefah Edawadi Daiab, était composée de M. Mohamed H.H. Harari , Secrétaire Général de l’Association Ancien Ministre du Développement Local,  M. AlBaroni Mustfa Mohammed Mohammed, Maire de la Municipalité de Alazintan, M. Albasheer Omar Ali Diban, Maire de la Municipalité de Azawya Sud, M. Hussen Fadel Mohammed Ahmed, Maire de la Municipalité de Daraj.

La Délégation Libyenne a tenu plusieurs réunions avec tous les Départements de CGLU Afrique. Elle s’est engagée à finaliser le processus d’adhésion et à amener et encourager davantage de Municipalités Libyennes à adhérer à CGLU Afrique.

Par la suite les maires Libyens ont eu l’occasion de visiter les Sièges des trois Associations Nationales de Collectivités Territoriales existantes au Maroc et de discuter avec leurs dirigeants, à savoir : L’Association des Régions du Maroc (ARM), L’Association Marocaine des Présidents des Conseils Préfectoraux et Provinciaux (AMPCPP), L’Association Marocaine des Présidents des Conseils Communaux (AMPCC).

Lire la suite.

Inscrivez-vous aux Collèges de ALGA pour la seconde partie de l’année 2019

L’Académie Africaine des Collectivités Territoriales (ALGA) de CGLU Afrique informe du lancement de 14 Collèges pour la deuxième partie de l’année 2019  (Septembre -Décembre 2019).

Ces derniers portent sur les ODD, la gouvernance locale, le Budget participatif, l’égalité de genre, le management des ressources humaines au niveau local, le coaching territorial , la migration , etc.

Consultez le tableau de présentation des différents collèges  ici .

Le Secrétaire Général de CGLU Afrique, Monsieur Jean Pierre Elong Mbassi reçoit le nouveau Coordinateur du Réseau International PROFADEL, Monsieur Arnaldo Serna, du Pérou

A l’occasion de son passage au Maroc, Monsieur Arnaldo Serna (du Pérou), nouveau Coordinateur du Réseau International PROFADEL, a été reçu, le Jeudi 11 Juillet 2019, pour une visite de courtoisie, par Monsieur Jean Pierre Elong Mbassi, Secrétaire Général de CGLU-Afrique.

Le PROFADEL, Réseau international créé en 2000, est constitué de sept Instituts d’enseignement supérieur, de formation et d’appui conseil, dans le domaine du développement Territorial et de la Décentralisation. Ce Réseau est né du constat de la crise des modèles et des pratiques de développement, de la crise de la citoyenneté et de la nécessité de mutualiser compétences et conseils pour rechercher des solutions au niveau local, national et international.

Le Réseau vise à contribuer à ce que les citoyens soient en capacité de jouer leur rôle dans les changements de leur société tant au niveau des acteurs associatifs et du secteur privé qu’en matière d’influence, de définition, de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation des politiques publiques.

Pour rappel, le PROFADEL regroupe le CERSS (Maroc), le CIEDEL (France), le DELTA-C (mali), ESCUELA PARA EL DESARROLLO (Pérou), FFF Malagazy Mahomby (Madagascar), IRFODEL (Togo) et CCI (Italie).

Mr Serna a eu également un entretien avec la Directrice de ALGA de CGLU-Afrique au sujet de l’établissement à court terme d’un cadre de partenariat et de collaboration entre CGLU-Afrique et le PROFADEL./.

Formation de 28 Maires, Elus Locaux/Elues Locales et Cadres Territoriaux sur la Cooperation Décentralisée et l’Action Internationale des Collectivités Territoriales

Dans le cadre du Partenariat entre l’Académie Africaine des Collectivités Territoriales (ALGA) de CGLU-Afrique et le Programme National de Formation des Métiers de la Ville (PNFMV), signé lors du Sommet Africités 8 à Marrakech en Novembre 2018, une Session de Formation Internationale sur la Coopération Décentralisée et l’Action Internationale des Collectivités Territoriales a été organisée du 1er au 5 Juillet 2019 dans la Salle des Actes de la Communauté Urbaine de Yaoundé, au Cameroun. L’ouverture officielle de la Session a été marquée par le Mot de bienvenue de l’Honorable Emile ANDZE ANDZE, Président National des Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC), l’allocution de
Dr Najat ZARROUK,
Directrice de ALGA de CGLU-Afrique, ainsi que de l’allocution de Mme Lydie ESSISSIMA, Représentante de S.E. Monsieur le Ministre de la Décentralisation et du Développement Local (MINDDEVEL) et de Mme Marguerite FOUDA OWOUNDI, Représentante de S.E. Madame la Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU).
Ils ont chacun à leur tour insisté sur l’importance et la pertinence de ce thème et sur la nécessité d’appuyer et d’accompagner les Collectivités Locales pour faire de la coopération décentralisée un vrai levier de développement durable. Ils ont également salué le Partenariat entre CGLU Afrique/ ALGA et le PNFMV qui a permis la réalisation de la Session.
Cette première Session de Formation visait à outiller les personnels des Collectivités Territoriales sur les enjeux, les concepts, les mécanismes et les procédures de la Coopération Décentralisée et du développement des partenariats internationaux mutuellement avantageux.
Lire la suite ici

3ème édition du Forum des Managers Territoriaux et des Instituts de Formation ciblant les Collectivités Territoriales en Afrique du 10 au 14 juin 2019

CGLU Afrique et son Académie Africaine des Collectivités Territoriales (ALGA) en partenariat avec le conseil de la région de Fès-Meknès et l’université Al Akhawayn d’Ifrane organisent la 3ème édition du Forum des Managers Territoriaux et des Instituts de Formation ciblant les Collectivités Territoriales en Afrique. Le forum se tiendra du 10 au 14 juin 2019 à l’université Al Akhawayn d’Ifrane (Maroc).

Lire la suite ici

Collège des ODD de l’Académie Africaine des collectivités territoriales (ALGA) du 16 au 17 mai 2019 au Siège de ALGA Ouagadougou, BURKINA FASO

Collège des ODD de l’Académie Africaine des Collectivités Territoriales (ALGA) Journées d’Information et de Sensibilisation sur :
« Les Méthodes et les outils d’Intégration des ODD dans les Plans Locaux de Développement et d’Elaboration des Rapports sur la mise en œuvre
des ODD » Organisées en Partenariat avec CGLU et la Commune de Ouagadougou
Du 16 au 17 Mai 2019
Lieu : Siège de ALGA Ouagadougou, BURKINA FASO
pour plus d’information cliquez ici

Appel à candidatures : Séminaire de Formation sur la Coopération Décentralisée et l’Action Internationale des Collectivités Territoriales

Cites et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU-Afrique) en Partenariat avec le Programme National de Formation aux Métiers de la Ville (PNFMV) du Cameroun, et dans le Cadre du College de la Coopération Décentralisée et de l’Action Internationale des Collectivités Territoriales (CCD) de ALGA, Organisent un Séminaire de formation sur la Coopération Décentralisée et l’Action Internationale des Collectivités Territoriales a Yaoundé au Cameroun, Du 1er au 5 Juillet 2019

Objectif Général

Cette première Session de Formation vise à outiller les personnels des Collectivités Territoriales sur les enjeux, les mécanismes et les procédures de la Coopération décentralisée et du développement des partenariats internationaux mutuellement avantageux.

Resultats Attendus

Au terme de la formation, les participant(e)s :

– S’approprient les cadres législatif, réglementaire et institutionnel de la coopération décentralisée ;

– S’approprient les procédures en vigueur en matière de coopération décentralisée ;

– Maîtrisent les techniques d’élaboration d’un avant-projet de convention de partenariat définissant clairement les types d’activités, les objectifs respectifs, les indicateurs appropriés, les intervalles et critères d’évaluation, les délais d’exécution ;

– Etablissent un “Mapping” de l’ensemble des Acteurs et Réseaux impliqués dans la coopération décentralisée ;

– Maîtrisent les techniques de négociation internationale et de conduite stratégique des actions de coopération décentralisée.

Prèrequis des Participant(E)S

– Etre un Elu Local/Elue Locale, un cadre, un agent d’une Collectivité territoriale ;

– Etre titulaire au moins d’un baccalauréat (Pour les personnes qui ne disposent pas de ce diplôme, ils devront disposer d’une expérience professionnelle appréciable en matière de coopération) ;

– Avoir une bonne maîtrise du français et/ou de l’anglais.

Date, Lieu et Durée

– Date : Du 1er au 5 Juillet 2019

– Lieu : Yaoundé

– Durée : Cinq (05) jours

Coût de la Formation

– 1000,00 euros pour les Nationaux

– 1250,00 euros pour les participant(e)s hors du Cameroun.

Les participant(e)s des autres Pays devront également assurer la prise en charge de leur billet d’avion (aller-retour) et leur hébergement en demi-pension.

Mode de Paiement

Pour le transfert bancaire des frais d’enregistrement au Séminaire :

Les références bancaires de CGLU Afrique :

BANK : BNPPARIBAS
Adresse : 117, Boulevard HAUSSMANN 75008, Paris_ France
Bénéficiaire : CITES ET GOUVERNEMENTS LOCAUX UNIS D’AFRIQUE
IBAN/ Bank account number: FR7630004005670001009726629
BIC/Code SWIFT : BNPAFRPPINT

Notification dans le transfert: Prière de mentionner dans le transfert

bancaire: le nom complet + CGLU-Afrique /ALGA SEMINAIRE
DE YAOUNDE 1-5 JUILLET 2019

NB : Prière de noter que le non-paiement des frais d’enregistrement ne permet pas de bénéficier des travaux du Séminaire.

Télécharger la fiche d’inscription ici

Pour plus d’information lire la note conceptuel ici

Formation de 46 formateurs sur la localisation des ODD et la planification territoriale

Dans le cadre de l’offre de formation de l’Académie Africaine des Collectivités Territoriales (ALGA) de CGLU Afrique, avec le soutien et la mobilisation de ses Partenaires, à savoir l’Organisation Islamique pour l’Education, la Science et la Culture (ISESCO), l’Association Nationale des Autorités Locales du Ghana (NALAG), Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) – CGLU Learning, l’Institut Ghanéen de Gestion et d’Administration Publique (GIMPA) et MILE, en tant qu’Instituts d’ancrage de l’ALGA, ont organisé un atelier de formation de formateurs sur la Localisation des ODD et la Planification Territoriale du 24 au 26 Avril 2019 à Accra, au Ghana, afin de renforcer les capacités de participants africains.

L’objectif principal était de former une troisième cohorte de formateurs du Ghana et des autres régions Africaines à la Localisation des ODD et à la Planification Territoriale, dont la mission sera de disséminer cette offre de formation en Afrique.

Le programme de formation de formateurs sur la Localisation des ODD et la Planification Territoriale visait à :

– Offrir un espace d’apprentissage, de partage et d’échange d’expériences et de meilleures pratiques afin
d’accroître le niveau de sensibilisation et de plaidoyer des acteurs locaux dans l’appropriation des ODD, le
processus de localisation et la planification territoriale ;

– Proposer des stratégies et des outils facilitant la participation effective des gouvernements locaux et
régionaux au processus de mise en œuvre des politiques, des plans et des stratégies permettant de réaliser les
Objectifs de Développement Durable ;

– Développer la méthodologie de détermination des cibles et des indicateurs pour mesurer l’impact des actions au
niveau local ;

– Fournir des outils et du matériel didactique pour diffuser la dynamique de localisation des ODD.

– La session sous forme de formation résidentielle a duré trois jours. Le programme alternait des parties
théoriques avec des exercices pratiques, des travaux de groupe et des simulations.

Lire la suite ici.

Conférence Internationale pour la célébration de la Journée Internationale des monuments et des sites du patrimoine culturel mondial