Archive d’étiquettes pour : CGLU

Signature d’un MoU entre le Gouvernement du Maroc, ONU Habitat, CGLU et CGLU Afrique

Le premier forum mondial des villes intermédiaires tenu du 5 au 7 juillet 2018 à Chefchaouen (Maroc)  a été marqué par la signature d’un mémorandum d’entente (MoU) entre le Gouvernement du Maroc, ONU Habitat, l’organisation mondiale des gouvernements locaux, CGLU et l’organisation faitière des gouvernement locaux d’Afrique, CGLU Afrique.

Cet accord de partenariat porte sur le lancement d’une stratégie nationale spécifique relative aux villes intermédiaires. Stratégie qui érigera ces dernières, en catalyseur de développement et de croissance et tracera une feuille de route pour un agenda de développement durable.

Le Mou a été signé pour :

  • Le Gouvernement du Maroc  par M. Abdelahad Fassi Fihri ,  ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville et MKhalid Safir, Wali, Directeur Général des Collectivités Locales (DGCL) au ministère de l’Intérieur
  • ONU Habitat par Mme Zena Ali Ahmed, Directrice du Bureau régional des pays Arabes à ONU Habitat,
  • CGLU par Mme Emilia Saiz, Secrétaire Générale de CGLU,
  • CGLU Afrique par Jean Pierre Elong Mbassi, Secrétaire Général de CGLU Afrique.

Mohamed Sefiani, président du premier forum mondial des villes intermédiaires et maire de Chefchaouen s’est réjoui de voir cet acte se matérialiser dans sa ville. « Cette convention vise à donner plus d’appui aux villes intermédiaires. Elle va permettre d’établir des stratégies nationales pour les villes intermédiaires. C’est vrai que nous avons commencé par le Maroc, mais il y’aura d’autres pays dans le monde et particulièrement en Afrique », a-t-il confié.

Les gouvernements locaux et régionaux prêts à agir pour réaliser les Objectifs Mondiaux

CGLU appelle ses partenaires à se joindre aux campagnes qui mettront en valeur le rôle des gouvernements locaux et régionaux dans la localisation des ODD et du Nouvel agenda urbain.

Les gouvernements locaux et régionaux ont pris activement part aux consultations concernant l’Agenda 2030 et le Nouvel agenda urbain, mettant ainsi les priorités, expériences et perspectives des autorités locales sur la table des négociations mondiales. Notre campagne réussie #Listen2Cities appelait la communauté internationale à tenir compte de nos perspectives dans le développement des agendas mondiaux.

Grâce aux efforts de nos membres et partenaires, nous sommes parvenu·e·s à l’inclusion de l’ODD 11 sur les villes et les établissements humains durables dans l’Agenda 2030 et à un cadre solide pour la mise en œuvre du Nouvel agenda urbain, ce dernier contenant des priorités telles que la subsidiarité, le Droit à la ville, la gouvernance multi-niveaux et le développement territorial intégré.

Il est temps à présent de faire des objectifs mondiaux une réalité et ce, selon une démarche du bas vers le haut.

Les gouvernements locaux et régionaux seront en première ligne dans la localisation de l’Agenda 2030 et du Nouvel agenda urbain au sein de leurs communautés. CGLU encouragera l’action des gouvernements locaux et régionaux par le biais des campagnes #Local4Action et #Regions4Action.

Dans les années à venir, les États membres rendront compte de leurs progrès dans la réalisation des ODD auprès des Nations-Unies. CGLU et la Global Taskforce viendront compléter ces rapports avec #Local4Actionet #Regions4Action, en apportant ainsi des informations cruciales sur la façon dont l’action des gouvernements locaux et régionaux contribue à la réalisation des ODD.

#Local4Action et #Regions4Action utiliseront les expériences directes des gouvernements locaux et régionaux pour raconter l’histoire des ODD du point de vue des villes, des régions et des territoires.

#Local4Action et #Regions4Action apporteront la pièce essentielle du puzzle à ceux et celles qui désirent en savoir plus sur comment réaliser les ODD sur le terrain.

#Local4Action vise à inspirer des partenariats avec tous les acteur·rice·s impliqué·e·s dans la réalisation des objectifs mondiaux et à montrer ainsi que nous sommes prêt·e·s à agir au niveau local et démontrerons le rôle essentiel que jouent les acteur·rice·s locaux·les.

#Local4Action et #Regions4Action partageront des politiques et des pratiques locales efficaces pour atteindre les ODD et promouvoir l’apprentissage entre pairs au sein des réseaux de gouvernements locaux.

#Local4Action et #Regions4Action rechercheront des synergies entre la société civile, les communautés et les gouvernements sous-nationaux  pour promouvoir des politiques qui favorisent la responsabilisation et des expériences locales réussies.

Si vous êtes actif·ve à l’échelle locale et que vous souhaitez prendre part à notre voix internationale, suivez nous et contribuez avec les hashtags #Local4Action et #Regions4Action.

Suivez le travail de CGLU et de la Global Taskforce dans la localisation des objectifs mondiaux lors de ces prochains événements :

  • •Forum CESNU, Financement du développement, du 22 au 25 mai 2017 à New York.
  • •« Les métropoles face à la localisation de l’agenda mondial », Congrès Metropolis, du 19 au 22 juin 2017, à Montréal.
  • •5ème Forum politique de haut niveau sur le développement durable, du 10 au 19 juillet 2017, New York.

CGLU appelle à prendre en compte les élues locales pour la Journée internationale des femmes 2017: #BeCounted

CGLU, avec le soutien d’ONU Femmes, appelle à la mise en place d’un indicateur mondial pour mesurer l’égalité entre les sexes dans les gouvernements locaux et travailler au succès de l’ODD 5. 

 

Pour la Journée internationale des femmes 2017, CGLU souhaite souligner l’importance vitale d’accroître la proportion de femmes dans les mandats locaux, s’inscrivant ainsi dans l’engagement mondial édicté par l’Objectif de développement durable 5 sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles.

CGLU estime à environ 20% le nombre de conseillères municipales et à peine 5% le nombre de femmes maires dans le monde. Toutefois, il existe une véritable lacune de données comparatives mondiales sur le nombre exact de femmes dans les conseils municipaux. L’absence d’un indicateur fiable sur la représentation des femmes dans les collectivités locales complique énormément le travail de suivi pour l’application de l’ODD 5 dans le monde.

C’est pourquoi le 13 mars, dans le cadre de la 61e session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies, la Maire de Paris et Coprésidente de CGLU, Anne Hidalgo, mènera une délégation de femmes maires pour appeler la Commission statistique de l’ONU à développer l’indicateur 5.5.1 des ODD sur la représentation des femmes dans les gouvernements locaux.

Parallèlement, nous demandons aux gouvernements nationaux et aux organisations multilatérales de continuer à soutenir les réseaux régionaux et internationaux de gouvernements locaux afin de faciliter l’échange de connaissances entre leurs membres, pour les questions de promotion de la participation des femmes et de l’intégration des politiques d’égalité entre les sexes.

CGLU et ses membres réaffirment leur engagement envers l’Agenda  mondial de Paris pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale, signé par des centaines de femmes et d’hommes élus locaux en 2013. L’objectif de l’égalité entre les sexes est au cœur de nos préoccupations et de notre agenda.

Si vous partagez l’idée que nous devons prendre en compte les élues locales pour atteindre l’égalité des sexes dans la gouvernance locale, rejoignez la campagne sur les réseaux sociaux en utilisant les mots clés suivants : #BeCounted, #JourneeDeLaFemmeet #IWD2017.

Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU).

Communiqué : Soutien au Maire de Dakar, Khalifa Sall

Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), Metropolis, ainsi que l’Association internationale des maires francophones (AIMF), suivent de près les événements au Sénégal entourant la détention du maire de Dakar et Président de la section Afrique de CGLU, M. Khalifa Sall.

 

Lire le communiqué de CGLU ici

Annonce des candidats à la Présidence de CGLU pour 2016-2019

Suite à l’appel à candidatures qui s’est clos le 30 juin, la Commission des affaires statutaires, responsable du suivi de la procédure électorale et de la vérification des critères d’éligibilité, a chargé le Secrétariat mondial d’annoncer que deux candidats se présentent à la Présidence de CGLU :

M. Mpho Parks Tau, Président de l’Association sud-africaine des gouvernements locaux et Conseiller de Johannesburg (Afrique du Sud).

M. Ilsur Metshin, Maire de Kazan (Fédération russe).

Par ailleurs, nous tenons à informer que la Commission des affaires statutaires a également révisé et validé les trois candidatures reçues pour la Coprésidence de CGLU :

M. Tahir Akyürek, Maire de la municipalité métropolitaine de Konya (Turquie)

M. Wen Guohui, Maire de Guangzhou (Chine)

M. Mauricio Rodas, Maire de Quito (Equateur)
Enfin, nous vous informons que la Commission des affaires statutaires a révisé et validé les deux candidatures reçues pour le poste de Trésorier de CGLU :

M. Mohamed Sadiki, Maire de Rabat (Maroc)

M. Berry Vrbanovic, Maire de Kitchener (Canada)

NOTE IMPORTANTE SUR LES ELECTIONS

La Présidence est élue par le Conseil mondial, qui se réunira à Bogotá le 15 octobre 2016.

Droits de vote
Seuls les membres officiellement nommés au Conseil mondial et à jour dans le paiement de leurs cotisations ont le droit de vote. Si le membre officiel ne peut pas participer, son/sa suppléant(e) officiel(le), dûment nommé(e) au Conseil mondial, aura le droit de voter.

Il n’existe pas de système de procuration et en conséquence, seuls les membres dûment inscrits sur les listes de représentation, adoptées par l’Assemblée générale, peuvent voter.

La Commission des affaires statutaires a fait part de sa reconnaissance à tous les candidats. Cette importante mobilisation est l’illustration du dynamisme de la vie politique de notre Organisation, et ce processus culminera à Bogotá avec l’élection du nouveau leadership qui guidera CGLU dans l’ère des ODD et du Nouvel agenda urbain.

Les membres sont invités à participer activement à Bogotá.

Le Secrétariat mondial reste à votre disposition pour toute information complémentaire dont vous pourriez avoir besoin. N’hésitez pas à nous écrire à l’adresse suivante : UCLGExBu@uclg.org.

  • •Biographie et manifeste de Parks Tau sont disponibles ici.
  • •Biographie et manifeste d’Ilsur Metshin sont disponibles ici.

Inscriptions des élus locaux pour Habitat III

Cités et Gouvernements Locaux Unis rappelle aux membres des différentes régions que la troisième session de la Seconde Assemblée des gouvernements locaux et régionaux pour Habitat III se tiendra à Quito le 16 octobre, dans la continuité du 5e Congrès de CGLU et du Sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux (12‑15 octobre 2016, Bogotá, Colombie).

Ainsi, un groupe restreint de représentants participera à l’Assemblée de Quito pour présenter les recommandations des autorités locales et régionales dans le cadre du processus Habitat III.

Les membres qui s’inscriront à la Seconde Assemblée Mondiale seront également inscrits à la Conférence Habitat III.

Le formulaire d’inscription pour la conférence Habitat III est disponible ici.

Il doit être complété et renvoyer au Secrétariat mondial de CGLU en écrivant à globaltaskforce@uclg.org  avant le 21 septembre 2016.

La Conférence Habitat III devrait réunir 15 000 participants. Une accréditation sera nécessaire. CGLU procèdera à l’inscription de ses membres.

Le programme d’activités des autorités locales et régionales à Habitat III est disponible ici en anglais :

L’inscription pour le sommet mondial CGLU doit se faire via ce lien 

En cas de besoin, contacter CGLU par mail à cette adresse :  globaltaskforce@uclg.org

Veuillez cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux documents suivants :

-Description de l’Assemblée Mondiale.

-Programme général de la Conférence Habitat III (en anglais).

Ouverture des inscriptions pour le Sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux

CGLU organise le Sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux, son cinquième Congrès, à Bogotá (Colombie), du 12 au 15 octobre, soit quelques jours avant la Conférence Habitat III.

L’organisation informe ses membres de l’ouverture des inscriptions pour cet évènement majeur organisé tous les trois ans et qui permet de rassembler tous les membres de CGLU et de son réseau, les gouvernements locaux et régionaux, leurs associations, ainsi que les partenaires clés.

Pour s’inscrire il suffit de se rendre sur ce site

Le thème retenu pour ce 5e congrès est «Voix locales pour un monde meilleur».  Le Sommet est doté d’un programme riche qui abordera les priorités du nouvel agenda urbain, lequel sera adopté à Quito, ainsi que les questions clés liées à sa mise en œuvre et son financement.

Le Sommet comptera sur la participation de plus de 100 intervenants et se déclinera en plus de 70 sessions au total.

Retrouvez ci-dessous les principales informations sur le sommet et ainsi que la lettre d’invitation en PDF 

Information sur l’inscription 

Brochure sur les inscriptions au Sommet mondial de Bogotá 2016 : Information sur l’inscription 

· Parcourez le programme

VIDEO : Le Sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux de CGLU, Bogotá 2016 

Consultation sur le rôle des zones métropolitaines pour le rapport GOLD IV et l’Agenda mondial des gouvernements locaux et régionaux

Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) et Metropolis organisent un atelier sur le rôle des régions métropolitaines dans l’Agenda mondial des gouvernements locaux et régionaux. L’atelier se tiendra du 4 au 5 juillet 2016 à Barcelone.

Les participants auront l’occasion de débattre et de valider les deux documents suivant :

Le chapitre consacré aux régions métropolitaines dans le rapport GOLD IV (Observatoire mondial sur la démocratie locale et de la décentralisation).

Les recommandations sur les régions métropolitaines de l’Agenda Mondial des gouvernements locaux et régionaux.

Le but de cette consultation sera de modifier et compléter ces deux documents conformément aux travaux qui ont été mené depuis la première consultation de mars 2015.

Le rapport GLOD IV sortira officiellement lors du 5e Congrès CGLU qui aura lieu à Bogota en octobre prochain.

Plus d’informations disponible en anglais ici et ici

Connected City Summit : le sommet des villes connectées

La Commission des Villes Numériques et connaissances de CGLU organise son événement annuel à Liverpool sur le thème « Connected City Summit ». En étroite collaboration avec le Wireless Broadband Alliance, ce sommet entre dans le cadre des initiatives développées en rapport avec le thème de la « ville connectée ».

La ville de Liverpool, située dans le Nord-Ouest britannique, va accueillir le « Connected City Summit » le 28 juin 2016 dans le WBA Wifi Global Congress qui fait partie aussi du International Festival for Business 2016.

Le «Connected City Summit » vise à développer, partager et promouvoir le leadership et les cadres pratiques pour le développement économique et social et la gestion durable de l’écosystème des villes connectées au bénéfice de toutes les parties concernées dans le long terme.

Grâce aux nouvelles technologies, les villes ont la possibilité d’améliorer plusieurs aspects des services qu’elles doivent délivrer aux citoyens, et ce, d’une façon plus efficiente et moins onéreuse en terme d’énergie à consommer. Le concept de « ville connectée » permet d’installer des applications qui peuvent être générées comme par exemple : «l’éclairage intelligent» ou la gestion du trafic qui contribuent à rendre la ville plus sûre et efficiente.

Le sommet a donc pour objectifs de :

1. Promouvoir le développement de plans et modèles de Ville Connectée, la création des écosystèmes public-privé et mécanismes de collaboration pour la contribution des ressources et le partage des risques et des incitations.

 

2. Créer un environnement pour les gestionnaires des villes et les chefs des départements de l’Innovation et de la Technologie (CIO) des villes pour échanger des connaissances et des meilleures pratiques avec leurs homologues des autres villes. Discuter de la façon d’optimiser le développement technologique, de la manière la plus pratique pour générer le plus grand bénéfice social, assurer la confidentialité et la sécurité, et de déterminer la meilleure façon de gérer les partenariats public-privé.

 

3. Reconnaître et diffuser des informations sur les meilleures pratiques, défis et opportunités dans le développement et la mise en œuvre des plans pour la connectivité dans les villes.

 

Les inscriptions au sommet « Connect City » sont désormais ouvertes. Pour s’inscrire, cliquez sur le lien ici.

Pour plus d’informations sur le sommet, cliquez ici.

Bureau Exécutif de CGLU à Kazan, Russie

La première session de l’année 2016 du Bureau Exécutif se tiendra à Kazan, en Russie, du 25 au 28 mai 2016, suite à l’invitation du maire de Kazan et Co-président CGLU, M. Ilsur Metshin.

Le programme de cette édition du Bureau Exécutif de CGLU sera partagé entre les réunions de Commissions et des Groupes de travail qui seront organisées le mercredi 25 mai 2016, deux débats politiques prévus pour le jeudi 26 mai et en fin, le vendredi 27 mai, la réunion statutaire du Bureau Exécutif aura lieu.

Le programme de toutes ces rencontres est disponible ici.

Notons qu’il s’agit d’un draft et des modifications dans le programme sont à prévoir.

Rappelons que Le Bureau Exécutif de CGLU est l’instance responsable de présenter des propositions et d’appliquer les décisions du Conseil Mondial. Il est chargé d’assurer la gestion administrative et financière de l’Organisation Mondiale. Composé de 115 membres, il se réunit deux fois par an et rassemble autour de 200 participants.

N.B : Les réunions du Bureau Exécutif de CGLU sont des réunions fermées. Les membres de CGLU sont invités à prendre contact avec le Secrétariat Mondial pour toute information complémentaire : UCLGExBu@uclg.org

 

Consultez régulièrement cette page pour obtenir les dernières mises à jour.