Déclaration de Gauteng : Villes métropolitaines et villes -régions inclusives 

L’Association mondiale des grandes métropoles (Metropolis), représentée par des gouverneurs, des Premiers ministres, des maires et des fonctionnaires du monde entier, réunie à Johannesburg, Gauteng, en Afrique du Sud, du 26 au 29 août 2018, à l’occasion de la Réunion annuelle historique de Metropolis, tenue lors du centième anniversaire de Nelson Mandela, conjointement avec notre organisation mondiale Cités et gouvernements locaux unis (CGLU) et sa section africaine, Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU Afrique), ainsi qu’avec notre organisation jumelée, l’ICLEI (Gouvernements locaux pour la durabilité), et tous les autres partenaires et associations,

DÉCLARE :
à l’occasion de ce centenaire,

nous partageons la volonté de travailler en faveur de métropoles pour et par leurs citoyens, dans lesquelles la gouvernance métropolitaine participative et efficace stimule le développement économique, la durabilité, la cohésion et la justice sociales, l’égalité des sexes et la bonne qualité de vie ;

nous nous engageons à renforcer les liens et les échanges entre les dirigeants politiques, les décideurs
et les experts du monde entier, à défendre les intérêts métropolitains et à améliorer la performance des
métropoles face aux enjeux locaux et mondiaux ;

nous nous consacrons à la transformation de nos institutions et au renforcement des systèmes de
gouvernance afin de répondre aux aspirations d’une population en voie d’urbanisation rapide en
relevant les défis de durabilité urbaine liés au logement, aux infrastructures, aux services de base, au
changement climatique, à la sécurité alimentaire et aux migrations et en luttant contre les violations des
droits de l’homme ;

nous reconnaissons que les aires métropolitaines s’étendent grâce au pouvoir dynamisant de la
proximité, de l’agglomération et de l’innovation, que la transformation ciblée des villes et des villesrégions,
qui constituent le berceau de notre patrimoine, est essentielle à la vision d’un avenir plusbrillant et plus inclusif, et que l’urbanisation porte déjà ses fruits en réduisant la pauvreté globale, en augmentant les revenus des ménages et en créant de nouvelles opportunités ;

nous reconnaissons l’impact des aires métropolitaines sur les territoires environnants, l’arrière-pays,
les villes périphériques et les villes intermédiaires, et que les priorités et politiques métropolitaines
doivent prendre en compte ces effets sur les pays dans leur ensemble ;

nous nous réjouissons que le Forum des métropoles africaines soit tenu comme un mécanisme majeur
de développement des connaissances et du savoir-faire entre pairs dans un continent en voie
d’urbanisation rapide ;

nous comprenons que les objectifs fixés par la communauté internationale afin d’affronter les enjeux
mondiaux ne peuvent être atteints sans l’implication et l’engagement des métropoles et de l’ensemble
des gouvernements locaux.

NOUS APPELONS À :
davantage de moyens pour localiser efficacement les objectifs de développement durable, le
Nouveau Programme pour les villes et l’Accord de Paris sur le climat et faire face aux dimensions
environnementale, économique, sociale et de gouvernance de l’exclusion dans les aires
métropolitaines ;

Lire la déclaration complète