Caucus régional CGLU Afrique : L’Afrique Centrale prend ses marques pour la neuvième édition du Sommet Africités à Kisumu, Kenya, du 17 au 21 mai 2022 (COMMUNIQUÉ DE PRESSE)

 

Libreville a abrité du 25 au 26 octobre 2021, le caucus régional des Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) pour la région Afrique centrale. Chaque pays était invité à se faire représenter par le Président et le Secrétaire permanent de l’association nationale des collectivités territoriales, la Présidente du chapitre national du Réseau des Femmes Élues Locales d’Afrique (REFELA), et un Représentant du Réseau des Jeunes Élus locaux d’Afrique (YELO). 5 des 7 pays de la région ont pris part aux travaux en présentiel (Cameroun, Centre Afrique, Congo, Gabon et Sao-Tomé-et-Principe) et 2 par visioconférence (République Démocratique du Congo et Tchad).

La rencontre de Libreville était la première d’une série de caucus régionaux organisés en préparation du 9eme Sommet Africités prévu du 17 au 21 mai 2022 à Kisumu au Kenya, dans le cadre duquel aura lieu le 20 mai 2022, l’assemblée générale élective au cours de laquelle il est prévu d’élire les membres titulaires et suppléants des instances de gouvernance de CGLU Afrique.

L’ouverture officielle des travaux du caucus a été faite par M. Séraphin Ibouanga, Représentant du Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur, en présence de : M. Mathias Otounga Ossibadjouo, Ministre de la gouvernance locale, du Développement et de l’aménagement du Territoire, Mme. Christine Mba Ndutume, Maire de Libreville et Présidente de CGLU Afrique, Mme Marie Françoise Dikoumba, Gouverneur de la Province de L’Estuaire et de MJean Pierre Elong Mbassi, Secrétaire Général de CGLU Afrique.

Au cours de l’allocution du Ministre d’Etat, Ministre de l’Interieur, le Gabon s’est engagé à établir le bureau régional de CGLU Afrique pour l’Afrique Centrale (CARO) à Libreville et à signer l’accord de siège correspondant dans les meilleurs délais. Le Ministre d’Etat a renouvelé l’engagement à ratifier la Charte africaine des valeurs et principes de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local, adoptée par les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine lors de leur conférence tenue en juin 2014 à Malabo, en Guinée Equatoriale et à déposer ces instruments à la Commission de l’Union Africaine.

La première journée des travaux a été consacrée à la mise à niveau et à l’information des membres sur les principaux agendas de CGLU Afrique et la seconde journée a servi de cadre à la préparation de l’assemblée générale élective de CGLU Afrique prévue le 20 mai 2022 dans la cadre du sommet Africités.

Les participants ont ainsi pris connaissance de la nouvelle stratégie d’action de CGLU Afrique (GADDEPA 2.0) et des 7 domaines d’intervention prioritaires retenus par les membres de CGLU Afrique pour la décennie 2021-2030, à savoir : Economie et finance locale ; climat, biodiversité et systèmes alimentaires ; genre et jeunesse ; accès aux services de bases et ODD ; migration ; culture ; paix et sécurité.

Les participants ont également été informés des initiatives en cours de mise en œuvre par CGLU Afrique concernant le développement d’une plateforme Trombino – CGLU Afrique en vue d’assurer une meilleure présence des collectivités territoriales du continent sur l’Internet ; l’Agence Territoriale Afrique (ATA), véhicule financier permettant l’accès des collectivités territoriales d’Afrique au marché financier ; le partenariat avec 01 Talent qui consiste à préparer les collectivités à engager leur transformation digitale à travers un programme ambitieux de formation des jeunes au métier de codage informatique ; le partenariat avec le Fonds Vert Climat en vue d’avoir le statut d’entité régionale accréditée au Fonds Vert Climat afin de faciliter l’accès des collectivités à la finance climatique ;  et l’organisation de la célébration des Capitales Africaines de la Culture.

Les participants ont reçu une communication sur le problème des enfants dits invisibles, car n’ayant pas d’identité. Ce problème est particulièrement préoccupant à cause des conséquences graves qu’il a sur l’Etat civil, le droit à l’identité et à la citoyenneté, et sur la planification des actions de développement. Un partenariat a été établi entre CGLU Afrique et la Fondation Urgence Identité pour prendre en charge ce problème au niveau des villes et territoires d’Afrique.

L’autre moment fort du caucus a été la discussion de la présence des collectivités territoriales d’Afrique centrale au Sommet Africités.

Cette discussion a été introduite par une communication de la délégation kenyane sur l’état de préparatifs du Sommet.  S’en est suivi l’explicitation du choix du thème du Sommet, à savoir, “Le rôle des villes intermédiaires d’Afrique dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 des Nations Unies et de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine” ; et a prise de connaissance de la structure du Sommet, avec d’un côté une série de sessions et de l’autre le Salon Africités.

L’on distingue les sessions thématiques organisées au cours des 3 premiers jours du Sommet, et les sessions politiques organisées au cours des 2 derniers jours du Sommet ; les sessions comprennent aussi une série d’événements spéciaux sous forme de “Journées”.

Les sessions thématiques déclinent le thème du Sommet et les strategies à mettre en œuvre et les coalitions à construire pour que les villes intermédiaires soient en mesure de jouer le rôle attendu d’elles. Ces sessions font des recommandations aux ministres, aux maires, leaders et élus des collectivités territoriales, ainsi qu’aux partenaires au développement.

Les sessions politiques comprennent la rencontre des ministres, la rencontre des maires et leaders des collectivités territoriales, et la rencontre des partenaires au développement, ainsi que la rencontre de dialogue politique tripartite entre ministres, maires et leaders des collectivités territoriales, et partenaires au développement. À cet effet les participants ont été invités à réfléchir sur les 5 questions que les maires et leaders des collectivités territoriales souhaitent poser aux ministres d’une part, aux partenaires au développement d’autre part.

7 “Journées” dédiées sont prévues, à savoir : 1. la Journée Climat ; 2. la Journée Culture ; 3. la Journée Digital ;   4. la Journée Femmes ; 5.  la Journée Jeunes ; 6. la Journée Migration et Diaspora ; 7. la Journée Planification urbaine.

Le Salon Africités offre l’opportunité aux entreprises, institutions, et organisations, de présenter leurs produits et solutions à travers la location de stands, l’animation d’ateliers et des rencontres B to B sur site et virtuellement. Les participants au caucus de Libreville ont été invités à encourager la présence au Salon Africités à travers des pavillons “Pays”. En vue de la préparation des rencontres B to B il a été demandé aux participants et collectivités territoriales d’Afrique centrale d’identifier et faire parvenir au secrétariat de CGLU Afrique avant la fin décembre 2021, les 3 problèmes les plus urgents pour lesquels ils souhaitent trouver une solution lors du Sommet Africités à Kisumu.

La deuxième journée a été consacrée à la préparation de l’assemblée générale élective de CGLU Afrique prévue le 20 mai 2022 à Kisumu. Cette assemblée procédera notamment à l’élection des membres aux instances de gouvernance de CGLU Afrique, à savoir, les 45 membres du Conseil Panafricain, les 15 membres du Comité ou Bureau Exécutif, les 5 membres de la Présidence, et les 5 membres de la Commission de Gestion Financière.

Les assemblées du REFELA et de YELO seront également organisées, qui procéderont de même à la désignation des membres à leurs instances de gouvernance respectives.

Les travaux se sont poursuivis par la désignation des candidats de l’Afrique centrale aux différentes instances des trois entités concernées à savoir, les 9 membres de la région de l’Afrique centrale sur les 45 membres du Conseil Panafricain, les 3 membres de la région de l’Afrique centrale sur les 15 membres du Comité Exécutif, 1   Vice-Président pour l’Afrique centrale sur les 5  membres de la Présidence, 1 représentant de la région de l’Afrique centrale sur les 5 membres de la Commission de Gestion Financière (uniquement pour CGLU Afrique).

Les résultats de ces travaux sont ci -joint ( version word , version PDF ) et repris ci-après:

 

 

INSTANCES DE CGLU Afrique

Pays CONSEIL PANAFRICAIN COMITE EXECUTIF VICE PRESIDENCE CGLU Afrique
  Titulaire Suppléant Titulaire Candidat
CAMEROUN Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC) Kumba Ville de Bangui  (République Centrafricaine)  Commune de Libreville (Gabon)
CAMEROUN Commune de Nitoukou TBC (Région)
CONGO-BRAZZAVILLE Association des Maires du Congo (AMC) Ville de Pointe Noire
GABON Commune de Libreville Commune de Fougamou Commune de Libreville (Gabon)
GUINEE EQUATORIALE Ville de Malabo TBC
REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE Ville de Bangui Commune de Damara
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO -RDC Ville de Kinshasa Commune de Boma Association des Maires de Congo (AMC)
SÃO-TOMÉ-ET-PRÍNCIPE Association des autorités urbaines de Sao Tomé et Principe (AARASTP) Commune de Trinidade
TCHAD Ville de N’Djamena Commune du 6eme Arrondissement  de N’Djamena

 

INSTANCES DE REFELA

Pays CONSEIL PANAFRICAIN DU REFELA BUREAU DU RESEAU -REFELA VICE PRESIDENCE – REFELA
Titulaire Suppléant Titulaire Candidat
CAMEROUN Commune d’Afanloum Commune de Pete Bandjoun Commune de Madingou (Congo-Brazzaville) Commune d’ Afanloum
(Cameroun)
CONGO-BRAZZAVILLE Commune de Madingou Commune de Kinkele
GABON Commune de Ndende Commune de Franceville
GABON Commune de Lastourville Commune de Ntum Commune d’ Afanloum (Cameroun)
GUINEE EQUATORIALE Ville de Malabo TBC
REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE Ville de Bangui Commune de Begoa
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO -RDC Commune de Selembao Commune de Nsele Ville de Bangui (République Centrafrique)
SÃO-TOMÉ-ET-PRÍNCIPE Commune de Guadalupe Commune d’Angolares
TCHAD Commune du 8eme Arrondissement de N’Djamena Commune de Moundou

 

INSTANTANCES RESEAU DE YELO

Pays CONSEIL PANAFRICAIN – YELO COMITE EXECUTIF – YELO VICE PRESIDENCE – YELO  
Titulaire Suppléant Titulaire Candidat  
CAMEROUN Commune de Mozogo Commune de Dschang Commune de Mozogo (Cameroun)  Commune de Mozogo
(Cameroun)
 
CONGO-BRAZZAVILLE Commune d’Ouesso Ville Pointe Noire  
GABON Commune de Port Gentil Commune de Libreville  
GABON Commune d’Owendo Commune de Cocobeach Commune d’Ouesso (CONGO-BRAZZAVILLE)  
GUINEE EQUATORIALE Absent Absent  
REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE Commune de Begoa Commune du 8ème Arrondissement de Bangui  
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO -RDC Absent Absent  
SÃO-TOMÉ-ET-PRÍNCIPE Pas de jeunes élus Pas de jeunes élus Commune d’Owendo (Gabon)  
TCHAD Absent Absent  

COMMISSION DE GESTION FINANCIERE

CAMEROUN

Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC)

COMMISSION   ELECTORALE

 GABON

Ville de KANGO

 

Contact Presse :

Gaëlle Yomi:  Tel: +212 06 10 56 71 45

email:  gyomi@uclga.org  / www.uclga.org