Premier Forum Ministériel Africain sur l’Habitat et le Développement Urbain (FOMAHDU)

En prélude à la troisième Conférence des Nations Unies sur le Logement et le Développement Urbain Durable -Habitat III (17-21 octobre 2016, Quito, Equateur), le Ministère de l’Habitat et de la politique de la ville du Royaume du Maroc organise le premier Forum Ministériel Africain sur l’Habitat et le Développement Urbain (FOMAHDU) du 11 au 12 mai 2016 à Rabat. Le thème retenu est : «Politiques urbaines et développement durable».

 

Le Forum organisé conjointement avec ONU-Habitat, «se veut une contribution au processus préparatoire à Habitat III, à l’échelle globale, et une participation active au traitement de la problématique de la ville, de son développement et de sa durabilité en Afrique, à l’échelle régionale», lit-on dans la brochure de présentation de la rencontre.

En outre, le Forum ambitionne aussi d’inscrire la démarche du Maroc en matière d’établissements humains en phase avec le Nouvel Agenda Urbain tel qu’il sera adopté par la communauté internationale à Habitat III, et de promouvoir l’Agenda post-2015 reflété dans les Objectifs de Développement Durable (ODD), en particulier l’ODD 11 «Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables». Objectif qui implique directement les collectivités locales.

Il sera également question de traiter de la durabilité des villes en prenant en compte la problématique du changement climatique, «au vu des recommandations de la COP21 (Paris, décembre 2015) et en prévision de la COP22 qu’accueillera le Maroc en novembre 2016», indique le comité d’organisation.

Près de 300 participants sont attendus parmi lesquels les ministres Africains du logement et du développement urbain, les maires et autres élus, les universitaires et les membres de la société civile. Une représentativité qui permettra, espèrent les organisateurs :

-D’enrichir le processus Habitat III par la contribution de l’Afrique dans le traitement des dynamiques urbaines et des politiques de la ville ;

-De renforcer la position commune du Continent africain sur l’Agenda de développement durable de l’Afrique à l’horizon 2030 et sur la vision 2063, tels que traités lors de la Conférence d’Abuja (février 2016) ;

-D’Inscrire le forum, ses résultats et ses recommandations en conformité avec les Objectifs de Développement Durable, notamment l’Objectif 11 relatif aux villes et Établissements humains.

La première journée comportera quatre sessions thématiques sous forme de panels d’experts qui traiteront respectivement de :

-La Législation urbaine et les systèmes de gouvernances rapportés aux politiques de la ville – Cadre institutionnel, modes opératoires et instruments d’accompagnement ;

-Les Politiques urbaines nationales, en termes de planification urbaine et d’aménagement du territoire – Stratégies nationales, politiques territoriales et métropolisation ;

-L’Economie urbaine – Financement des opérations urbaines et rôle des finances municipales, accès au logement et aux services de base ;

– Le développement durable dans les politiques de la ville – Politiques environnementales et résilience au changement climatique.

La seconde journée sera consacrée à l’avenir des villes dans la région Afrique et sera déclinée en deux dialogues destinés à échanger sur les expériences et meilleures pratiques :

-Un premier dialogue consacré aux trois piliers du Nouvel Agenda Urbain et à leur intégration dans les politiques de la ville en Afrique, au vu des enjeux, des défis et des contraintes auxquels fait face le continent ;

– Un second dialogue dédié au développement durable comme composante à part entière de l’agenda urbain en Afrique, notamment ses modalités de formulation et d’intégration aux politiques publiques.

Enfin place sera faite pour la discussion et le débat sur le futur format du Forum Ministériel Africain sur l’Habitat et le Développement Urbain. Quatre axes guideront les travaux :

  • -Le partenariat pour l’Afrique –
  • -L’Afrique des villes au 21ème siècle ;
  • -La coopération Sud-Sud ;
  • -Les mécanismes de pérennisation du Forum.

Le dossier de présentation de l’évènement est disponible ici 

Premier Forum Ministériel Africain sur l’Habitat et le Développement Urbain (FOMAHDU)

En prélude à la troisième Conférence des Nations Unies sur le Logement et le Développement Urbain Durable -Habitat III (17-21 octobre 2016, Quito, Equateur), le Ministère de l’Habitat et de la politique de la ville du Royaume du Maroc organise le premier Forum Ministériel Africain sur l’Habitat et le Développement Urbain (FOMAHDU) du 11 au 12 mai 2016 à Rabat. Le thème retenu est : «Politiques urbaines et développement durable».

 

Le Forum organisé conjointement avec ONU-Habitat, «se veut une contribution au processus préparatoire à Habitat III, à l’échelle globale, et une participation active au traitement de la problématique de la ville, de son développement et de sa durabilité en Afrique, à l’échelle régionale», lit-on dans la brochure de présentation de la rencontre.

En outre, le Forum ambitionne aussi d’inscrire la démarche du Maroc en matière d’établissements humains en phase avec le Nouvel Agenda Urbain tel qu’il sera adopté par la communauté internationale à Habitat III, et de promouvoir l’Agenda post-2015 reflété dans les Objectifs de Développement Durable (ODD), en particulier l’ODD 11 «Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables». Objectif qui implique directement les collectivités locales.

Il sera également question de traiter de la durabilité des villes en prenant en compte la problématique du changement climatique, «au vu des recommandations de la COP21 (Paris, décembre 2015) et en prévision de la COP22 qu’accueillera le Maroc en novembre 2016», indique le comité d’organisation.

Près de 300 participants sont attendus parmi lesquels les ministres Africains du logement et du développement urbain, les maires et autres élus, les universitaires et les membres de la société civile. Une représentativité qui permettra, espèrent les organisateurs :

-D’enrichir le processus Habitat III par la contribution de l’Afrique dans le traitement des dynamiques urbaines et des politiques de la ville ;

-De renforcer la position commune du Continent africain sur l’Agenda de développement durable de l’Afrique à l’horizon 2030 et sur la vision 2063, tels que traités lors de la Conférence d’Abuja (février 2016) ;

-D’Inscrire le forum, ses résultats et ses recommandations en conformité avec les Objectifs de Développement Durable, notamment l’Objectif 11 relatif aux villes et Établissements humains.

La première journée comportera quatre sessions thématiques sous forme de panels d’experts qui traiteront respectivement de :

-La Législation urbaine et les systèmes de gouvernances rapportés aux politiques de la ville – Cadre institutionnel, modes opératoires et instruments d’accompagnement ;

-Les Politiques urbaines nationales, en termes de planification urbaine et d’aménagement du territoire – Stratégies nationales, politiques territoriales et métropolisation ;

-L’Economie urbaine – Financement des opérations urbaines et rôle des finances municipales, accès au logement et aux services de base ;

– Le développement durable dans les politiques de la ville – Politiques environnementales et résilience au changement climatique.

La seconde journée sera consacrée à l’avenir des villes dans la région Afrique et sera déclinée en deux dialogues destinés à échanger sur les expériences et meilleures pratiques :

-Un premier dialogue consacré aux trois piliers du Nouvel Agenda Urbain et à leur intégration dans les politiques de la ville en Afrique, au vu des enjeux, des défis et des contraintes auxquels fait face le continent ;

– Un second dialogue dédié au développement durable comme composante à part entière de l’agenda urbain en Afrique, notamment ses modalités de formulation et d’intégration aux politiques publiques.

Enfin place sera faite pour la discussion et le débat sur le futur format du Forum Ministériel Africain sur l’Habitat et le Développement Urbain. Quatre axes guideront les travaux :

  • -Le partenariat pour l’Afrique –
  • -L’Afrique des villes au 21ème siècle ;
  • -La coopération Sud-Sud ;
  • -Les mécanismes de pérennisation du Forum.

Le dossier de présentation de l’évènement est disponible ici